Lorsqu’on est novice en cuisine, on aime suivre les recettes à la lettre, mais pour un gratin ou un tajine si on rajoute un ingrédient cela peut s’avérer intéressant, un autre goût, une innovation. Mais quand on prépare un gâteau, on laisse rarement place à l’imagination lorsqu’il s’agit de quantité de farine, de sucre ou de beurre. La pâtisserie c’est précis. C’est une musique douce, sucrée mais rigoureuse.

Vous voulez faire un gâteau au chocolat et vous avez besoin de 100 g de sucre ? Vous ne pouvez pas vous en sortir approximativement. Un gâteau a besoin d’une balance, pour mesurer. Et vous avez besoin de réussir votre fondant.

Car faire un gâteau est un moment sympathique, qui ne devrait pas être contraignant. Pour peser vos ingrédients, il est utile d’avoir l’appareil adéquat. Une balance.

Vous avez le choix entre différents types de balances :

L’électronique et la mécanique. Chacune a ses avantages. En général, la balance électronique est moins encombrante, a une graduation plus petite, et est plus design, mais la balance mécanique est vintage.

Chacune a une :

  • Portée : de 200g à 5kg 
  • Graduation : de 0,1 g à 20g
  • Conversion en liquides ou pas : car pour réussir un gâteau on a besoin de compter les grammes mais également les millilitres. 

Et pour ceux qui veulent faire un régime, cette balance vous sera d’une grande utilité. Car personne ne sait exactement à quoi correspondent 40 g de pain ou 20 g de beurre, mais votre balance, elle, vous le dira.