Le miel, qui nous rappelle les goûters chez la grand-mère, les beghrirs, les msemmens, et cette odeur enchanteresque. En plus de son goût, il est bien plus qu’un simple aliment, il est des fois un remède très efficace. Lorsqu’on pense au miel, on pense systématiquement remède de grand-mère, ce qui est juste. Mais on ne devrait pas le cantonner à ce seul rôle.

Voici quelques vertus du miel qui en font un aliment aux multiples casquettes.

Le meilleur des cicatrisant : entendons-nous bien, il n’est pas question de refermer une plaie ouverte et profonde avec du miel, mais pour les plaies bénignes, ce produit de la ruche est exceptionnel. Une coupure de rasage, une plaie au couteau de cuisine, des cicatrices d’acnée. Le miel a cette vertu cicatrisante qui permet aux tissus de se régénérer. Attention cependant à ne pas s’exposer avec au soleil ; hyperpigmentation garantie.

Miel contre angine : lorsque vous sentez votre gorge vous picoter, faites-vous des gargarismes avec une eau chaude mélangée à une cuillère à café de miel. En quelques jours, votre angine ne sera qu’un mauvais souvenir, surtout si vous mélangez tout ceci avec de la propolis.

Le miel pour remplacer le sucre : Le sucre qu’on taxe de nos jours des pires atrocités, qu’à cela ne tienne, pour sucrer une tisane ou même votre café, le miel est une alternative plutôt agréable, et il est beaucoup mieux assimilé par le corps, même pour les diabétiques.

Le miel pour bien dormir : une cuillère à soupe de miel avant le coucher aide à mieux dormir.

Attention : ne pas donner de miel aux enfants de moins de deux ans, leurs intestins ne sont pas encore prêts pour l’assimiler.